top of page

Née à Rochefort sur Mer en 1994, je grandis à Tahiti, au Maroc et en France. Autodidacte, je me passionne d’abord pour les albums photos de famille, l’image qui archive les voyages et mon entourage. Ayant vécu dans différents endroits, je questionne la relation que l’on entretient avec nos lieux de vie, l’impermanence des corps, leur relation au territoire et à la nature. Dans un registre poétique et sensible entre le documentaire et l’autobiographie, ma photographie investit la notion de territoire intime. Elle donne à voir une sensibilité portée par l’humain, les détails intimes du corps, la nécessité de garder une empreinte de mémoire et par l’indispensable relation personnelle que j’entretiens avec ce, et celles et ceux que je photographie.
 
Diplômée du Conservatoire Régional d’Art Dramatique de Paris et d’un Master 1 en journalisme et communication, j’emprunte le chemin de la création documentaire sonore sur France Culture et de la photographie au cours de mes années d’études.

Je suis sélectionnée pour participer au Campus Photographique des Promenades Photographiques de Vendôme (2017) et y expose. Mes séries « Intimes » et « Minsk: in-beween » sont exposées respectivement au Festival Les Aliennes (2016) et à l’université de la Sorbonne(2017). J’expose à la Galerie Joseph – Le Palais, à Paris, et à la Soho Photo Gallery à New York. J’expose ma série en cours « De nacre et d’os » au studio Le Petit Oiseau va sortir (2023) et à la Biennale di Fotografia de Portogruaro en Italie (2023-2024). Mon travail a été publié par Fisheye Magazine, Lomography Magazine, Photovogue – Vogue Italia, Analog Magazine, Iconic Magazine, Sola Journal.

portrait-marie-legall-valerie-jouve.jpg

Marie (Les Habitants), 2022 © Valérie Jouve / ADAGP, Vélizy-Villacoublay, 2022. Courtesy de la galerie Xippas, Paris.

pour toutes demandes, contactez-moi ci-dessous.

contact
CONTACT ME

Merci pour votre message !

bottom of page